Lorsque le salarié doit utiliser son véhicule personnel pour son activité professionnelle, l’employeur peut lui verser des allocations forfaitaires pour l’indemniser.
Ces allocations peuvent être exonérées de cotisations sociales dans la limite des montants fixés par le barème fiscal des indemnités kilométriques.  Source : (urssaf.fr)


Indemnisations possiblesIndemnisations non-possibles

1 seul aller/retour par jour presté

(Un A/R peut comprendre tous les lieux sur lesquels vous

avez dû vous rendre durant la journée, à déclarer sous

forme de boucle : domicile-arrêt1-arrêt2-arrêt 3- domicile.

Chaque jour de trajet correspond à une ligne de

déclaration)


Plusieurs aller/retour par jour presté

Carte grise (certificat d'immatriculation) au nom et à l'adresse principale du salarié

+

Attestation d’assurance en cours de validité

stipulant que l’assuré est couvert pour ses

déplacements professionnels

(Nouvelle attestation à fournir à chaque échéance)


Carte grise (certificat d'immatriculation) au nom et/ou à l'adresse d'une autre personne que le salarié sans autre justificatif (voir NB)

Correspondance entre le nombre de km déclaré

et vérification de nos équipes

(Vérification faite sur le site via Michelin+/- 10%)


Non correspondance

LOA ou LLD - (Copie du contrat à fournir)

Attention : les loyers ne sont pas remboursables puisque

vous bénéficiez des indemnités kilométriques


Sans justificatif


NB: Lorsque vous n’êtes ni propriétaire ni locataire du véhicule déclaré pour vos déplacements,

plusieurs documents doivent être ajoutés :

  • attestation de conducteur assuré
  • copie de la Carte Nationale d’Identité du propriétaire du véhicule
  • attestation sur l'honneur du propriétaire du véhicule stipulant la mise à disposition du dit véhicule
  • attestation d'assurance du véhicule.


Le barème utilisé est celui de la tranche kilométrique la plus élevée du barème fiscal car vous n'êtes pas à même de connaitre en début d'année le nombre de kilomètre exacte que vous allez réaliser dans l'année. 

 

Un coefficient est appliqué par kilomètre en fonction du nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Il inclut les frais de carburant et de réparation du véhicule.


Barèmes


Pour les véhicules électriques, le montant des frais de déplacement calculés est majoré de 20 %.


Voiture

PUISSANCE FISCALE

KILOMETRAGE PARCOURU A TITRE

PROFESSIONNEL

3 CV ET MOINSD X 0,318
4 CVD X 0,352
5 CVD X 0,368
6 CVD X 0,386
7 CV ET PLUSD X 0,405


Deux roues de cylindrée inférieure à 50cm3

DEUX ROUES DE CYLINDREE INFERIEURE A 50 CM3
D X 0,147


Moto

PUISSANCE FISCALE

KILOMETRAGE PARCOURU A TITRE PROFESSIONNEL

DE 1 A 2 CV
D X 0,213
DE 3 A 5 CVD X 0,237
PLUS DE 5 CV
D X 0,295